La respiration en Pilates

 la respiration en pilates permet un engagement des muscles profonds de la ceinture abomninale. La respiration en Pilates est différente des autres méthodes. Explication et pratique de la respiration Pilates en vidéo avec Cherhine du studio Kinepilates

UNE RESPIRATION CONSCIENTE ET ABDOMINALE

La méthode Pilates se démarque par sa respiration "thoracique" qui permet l'engagement de la ceinture abdominal afin de stabiliser le bassin pendant les exercices.

La respiration en Pilates engage à elle seule 3 muscles importants : les transverses, le diaphragme et le plancher pelvien. 
Ces 3 muscles travaillent ensembles pour créer la ceinture abdominale idéal pour soutenir votre dos et garder une belle posture sans douleurs. Souvent faibles, ces muscles sont peu sollicités car ils ne se sentent pas et on fait bien plus appel aux muscles qui sont parfois déjà trop forts mais que l’on sent intensément quand on s’entraîne. Il serait temps de comprendre que souffrir ne veut pas toujours dire « faire bien ».

Les muscles transverses sont les muscles abdominaux les plus profonds, formant un corset tout autour de notre corps.Ils sont le centre de votre corps, pouvant soutenir vos efforts et votre dos. Ils sont indispensables pour les personnes pouvant ressentir de violentes douleurs au dos.

Les muscles profonds travaillent sans relâche pour vous tenir debout et droit.
Ils ne créent pas une direction, ils accompagnent nos mouvements permettant à notre corps de garder une posture idéale et stable.
Ils sont appelés LES STABILISATEURS.

Comment entrainer les muscles profonds stabilisateurs ?

par des mouvements doux, assez lent et en conscience et en pratiquant la respiration conscience et diaphragmatique du Pilates.

Une contraction musculaire à pas plus de 30% sera suffisante pour appeler les muscles profonds au travail. Au delà de ce pourcentage, les muscles superficiels entreront en action et ne laisseront pas l’opportunité aux muscles profonds de s’engager.

La respiration en Pilates est le moyen immédiat de faire participer activement ces muscles. Elle demande une grande pratique car elle n’est pas naturelle. Elle réclame aussi beaucoup de contrôle et de conscience corporelle. 

Au début, il est normal que vous trouviez cela compliqué et flou. Laissez vous porter par le rythme de votre corps, écoutez le ainsi que les instructions de votre professeur. Le corps et l’esprit prendront contact au fil des séances et votre respiration deviendra de plus en plus fluide et en accord avec vos gestes.

Nous vous invitons à pratiquer la respiration debout, assis, couché avec Chérhine, fondatrice du studio Kinepilates.


Bonne pratique. 

Attention, la respiration Pilates est bien un exercice en soit, elle ne doit pas être adoptée au quotidien. Laisser gonfler son ventre au quotidien est important pour la bonne vitalité de nos organes.


À LIRE ÉGALEMENT...